Entreprise : comment ouvrir un cabinet médical ?

La profession de médecin est une profession libérale encadrée. L’ouverture d’un cabinet de soins nécessite l’accomplissement de nombreuses formalités auprès de l’Ordre des médecins et de l’agence régionale de la santé en ajout des étapes de création d’entreprise basique. Il est possible d’étudier la démographie et le nombre de praticiens de la santé dans une zone déterminée grâce à l’INSEE. Vous devez choisir le statut juridique de votre entreprise, si vous envisagez de créer une entreprise individuelle ou une société d’exercice libéral du type SAS ou SARL. Mais en revanche, si vous décidez de partager votre matériel et votre cabinet de soins avec d’autres médecins, vous avez la possibilité de créer un groupement d’intérêt économique ou une société Civile professionnelle. Dans ce cas, vous devrez vous rendre au centre des formalités des entreprises pour la création d’une société individuelle ou auprès du greffe du tribunal de commerce pour la création d’une société d’exercice libéral.

Ouverture d’un cabinet médical : la réglementation et l’Ordre des médecins

Avant d’ouvrir un cabinet médical, il faut au préalable obtenir le diplôme de médecin ensuite, intégrer l’Ordre des médecins. Cette adhésion est obligatoire et elle requiert le versement d’une cotisation annuelle. Par la suite, le local utilisé pour pratiquer le métier de médecin, il faut respecter certaines normes relatives à la santé des patients. Le cabinet médical doit être équipé d’une salle d’attente, d’une salle de consultation équipée d’un lavabo, et des toilettes dont la surface minimum doit être de 17 mètres carrés. Certaines règles particulières sont nécessaires à l’ouverture d’un cabinet médical en fonction de la spécialité (dermatologue, gynécologue). Chaque praticien doit se référer à sa branche de l’Ordre.

L’étude de marché et la démographie des médecins

En dehors de la réglementation et des compétences nécessaires pour exercer dans le domaine de la santé, l’ouverture d’un cabinet médical respecte les mêmes étapes qu’une création d’entreprise classique en profession libérale. L’étude de marché est une étape indispensable dans le cadre d’une création d’entreprise. Elle consiste à identifier l’opportunité d’ouvrir un cabinet de soins dans une localité précise en fonction du nombre médecins déjà installés dans la région, leur tranche d’âge, la démographie et le nombre d’habitants. Il est essentiel de prendre en compte des services disponibles (cabinets médicaux, cliniques, médecins libéraux, cliniques) pour déterminer les villes les plus disponibles pour l’ouverture de votre cabinet médical. L’outil d’analyse Insee vous sera d’une grande utilité.

Des aides de l’Etat pour faire face aux déserts médicaux

Notez que l’Etat offre des aides aux professionnels de la santé qui souhaitent installer leur cabinet médical dans des localités dites « déserts médicaux », surtout celles où le nombre de médecins est insuffisant. Les aides peuvent porter sur un complément de rémunération, une protection sociale améliorée et une fiscalité avantageuse. Les investissements lors de la création d’un cabinet médical sont assez lourds entre équipements médicaux, travaux de mise aux normes, ou encore le rachat d’une clientèle, tout doit être mis sur papier et budgétisé.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*